Salesforce et les Ecosystèmes de Supply Chains Digitales

    Salesforce et les Ecosystèmes de Supply Chains Digitales

    Il existe de nombreux types d’entreprises et d’organisations, tous différents. Or, nous observons que traditionnellement, leurs chaînes d’approvisionnement (supply chains) sont linéaires. Autrement dit, les différents processus s’interconnectent de manière linéaire, sans grand synchronisme, avec peu de digitalisation et des retards dans les intégrations. En outre, on constate un manque de visibilité et peu de collaboration entre les processus et les systèmes mis en place par les services et/ou par les entreprises connectées.

    Aujourd’hui, ces supply chains sont en train de se transformer en chaînes et en réseaux digitaux, plus dynamiques et interconnectés. On peut intégrer au sein de ses derniers un plus grand nombre de processus, de participants et de partners. Cela est rendu possible par la facilité, la fiabilité, l’interconnexion et l’échange des transactions et des informations, ainsi que par une plus grande maturité et ouverture technologique au sein des organisations.

    Les processus affectés par ce changement de paradigme sont multiples et ils peuvent toucher de nombreux services au sein d’une organisation. Cela peut concerner les ventes, le service de Recherche & Développement, la production, la planification, les opérations, la distribution, le marketing, le service commercial, la fidélisation, le service client etc.

    Les entreprises ont pris conscience que la capacité à intégrer des processus, des sous-processus, des systèmes et des données constitue aujourd’hui un facteur stratégique essentiel. Et ce, tant en interne que depuis l’extérieur, de manière agile, flexible, multidirectionnelle, automatique et en temps réel. Elles se sont aussi rendu compte que cela leur permettait de réaliser et de stocker une plus grande quantité de transactions et d’informations entre :

    • Des entreprises et des écosystèmes de Supply Chains Digitales.
    • Des processus et des sous-processus internes ou externes.
    • Plusieurs systèmes d’information et divers types de données d’origines différentes.
    • De nombreux dispositifs.
    • Des applications et produits de services digitaux.

    Et que tout cela se fait de manière sûre et coordonnée, sur la base de données fiables, vérifiées et actualisées, et avec la transparence et les audits qui s’imposent.

    De cette manière, dès lors que l’on dispose du design et des architectures adéquats, il est possible de procéder à la transition et à la transformation des processus digitaux afin de proposer les meilleurs produits et services possible. Et ce, grâce à un accès facilité aux informations nécessaires au bon déroulement de chaque interaction et à l’utilisation de chaque système par les employés, les clients et les collaborateurs d’une organisation.

    L’Administration pour les nouveaux administrateurs avec l’expérience Lightning

    ADX201

    L’Administration pour les nouveaux administrateurs avec l’expérience Lightning

    En savoir plus

    Les architectures ouvertes et les plateformes d’intégration font office de facilitateurs et constituent des éléments stratégiques des Supply Chains Digitales. Elles doivent être en mesure d’approvisionner les systèmes d’information, les processus digitaux, ainsi que leurs interfaces d’intégration et de programmation d’applications (API). En effet, elles peuvent avoir un impact important sur l’efficacité, la bonne opérativité, l’innovation, la valeur perçue, l’expérience client digitale, l’analyse des données et la résilience des processus.

    supply chain def

    Comme évoqué dans notre dernier article, les initiatives de transformation digitale ont une plus grande capacité d’innovation, offrent plus de valeur et sont à la fois plus durables et plus résilientes grâce à la digitalisation et à l’interconnexion des processus des Supply Chains Digitales. Il en est de même pour les architectures ouvertes et les bonnes plateformes d’intégration des processus et des systèmes.

    Nous pourrions considérer les informations et les données des entreprises (celles qu’elles produisent par elles-mêmes et celles qu’elles récupèrent à l’extérieur) ainsi que leurs Supply Chains Digitales comme « l’eau » nécessaire à l’alimentation de leur « canalisations digitales » (processus et interfaces). Ces dernières sont utilisées du moment qu’elles détiennent les permis nécessaires, ont été bien conçues et connectées, sont propres, bien entretenues et disposent de la capacité, de la flexibilité, de la connexion et de l’extensibilité exigées.

    Les organisations peuvent disposer de centaines d’applications, d’ERP, de CRM, de plateformes e-commerce, de systèmes hérités (legacy), d’intégrations de systèmes tiers. Or, à mesure que toutes ces entités se développent et qu’il s’avère nécessaire d’intégrer de nouveaux systèmes ou intégrations avec d’autres supply chains etc., la question se complexifie. En effet, dans l’idéal, nous devons concevoir les futures architectures d’intégration et ce processus de transformation et de migration doit être fait correctement.

    Il est également important de considérer que le facteur de différenciation de nombreuses entreprises provient ou proviendra de leur capacité de gestion et de développement des fonctionnalités et intégrations exigées par les secteurs d’activité, tant dans le temps que dans la forme. Ces dernières devront être facilement réutilisables pour les différents canaux, clients, marques, produits etc. En outre, la capacité d’innover en interne viendra de la capacité et de l’agilité dont nous ferons preuve dans l’utilisation des innovations et des intégrations que certaines entreprises ont d’ores et déjà développées, et qui permettent leur utilisation et leur intégration à d’autres organisations.

    Ces architectures et initiatives nécessitent une stratégie d’intégration et de connectivité basée sur les API (API-led). Les données, les applications et les processus commerciaux peuvent dès lors se connecter de manière méthodique au travers d’API réutilisables, déverrouillant et extrayant ainsi les données de systèmes spécifiques, ce qui présente les avantages suivants :

    • Une diminution point par point de la complexité et du nombre d’intégrations.
    • Une meilleure visibilité et la possibilité de réutiliser les intégrations et les développements ; l’exposition de fonctionnalités internes et externes en tant que services, aussi bien au sein de la Supply Chain Digitale interne que dans d’autres au sein d’autres organisations.
    • Une plus grande agilité et rapidité de développement et de maintenance des intégrations.
    • La protection des investissements réalisés pour le développement de ces intégrations, et moins de rigidité lors des changements d’architecture.
    • Une moindre dépendance et un couplage moins rigide des intégrations réalisées au sein de certains systèmes.
    • Une diminution des silos dans les développements réalisés par les différents domaines.
    • Une amélioration de la qualité et de la fiabilité des données.
    • Une accélération, une meilleure flexibilité et un plus grand soutien dans les processus de transformation digitale.
    • Une augmentation de l’extensibilité, de la fiabilité et de la résilience des intégrations, sachant qu’elles doivent être capables d’anticiper de possibles contingences.

    Compte tenu de tout cela, la nécessité d’acquérir un système de middleware tel que Mulesoft s’est fait ressentir il y a quelques années ; www.salesforce.com a récemment fait l’achat stratégique de www.mulesoft.com.

    Mulesoft est une plateforme d’intégration et d’orchestration (la plateforme Anypoint de Mulesoft) qui permet d’intégrer n’importe quelle application. Elle permet également aux applications d’échanger ou de partager leurs données et informations, éliminant de fait les complexités d’intégration des applications internes et externes au sein des Supply Chains Digitales. Et ce, indépendamment de la typologie de systèmes à connecter (Salesforce et l’ensemble de ses Clouds, SAP, AWS, Microsoft, Oracle etc.).

    Mulesoft

    Mulesoft est une plateforme complètement extensible qui permet de concevoir, de gérer et de partager les intégrations, les services et les API à travers ses différents modules (Anypoint Design Center, Anypoint Studio, API Manager etc.). Elle soutient ainsi le cycle de vie des réseaux d’applications des Supply Chains Digitales.

    Avec Mulesoft, nous pouvons désormais intégrer n’importe quelle application interne ou externe, ce qui nous permet de créer des expériences et des transactions connectées, et d’éviter ainsi les habituelles préoccupations relatives aux intégrations telles que : l’intégration avec des systèmes legacy et/ou avec d’autres Clouds publics/privés, le manque de qualité ou de synchronisation des données, le coût élevé de la maintenance des applications et de leurs intégrations au sein de systèmes multiples et hétérogènes, la conformité vis-à-vis des normes RGPD, etc. Cette plateforme nous permet de nous focaliser sur l’intégration et l’orchestration de processus internes et externes, l’innovation, la réduction du time to market des initiatives digitales, l’amélioration du retour sur investissement et de l’apport de valeur, la protection des développements, ainsi que sur la réutilisation des développement / services / composants déjà développés et leur intégration à d’autres entités. Elle assure également la sécurité et la bonne gouvernance des intégrations, ainsi qu’une grande résilience des processus d’intégration au sein des Supply Chains Digitales.

    Mulesoft est une plateforme leader sur le secteur des iPaaS et de la gestion du cycle de vie complet des API (Full Lifecycle API Management), et la seule entreprise leader dans les deux quadrants de Gartner.

    L’essentiel de Marketing Cloud + Journey Builder

    EEB101 + JB101

    L’essentiel de Marketing Cloud + Journey Builder

    En savoir plus

    Comme pour n’importe quelle autre technologie, il est nécessaire de disposer des bons plans de formation et de recruter les bons talents de manière à démocratiser la consommation des données / services / systèmes grâce à un design et à une architecture pertinents issus de la Plateforme Anypoint de Mulesoft. Cela doit dès lors permettre de faciliter l’intégration des chaines de valeur digitales et de démocratiser l’innovation.

     

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ? Partagez-le!
    Peut-être que vos amis l`apprécieront aussi.

    Vous pouvez aussi lire

    Découvrez nos actualités sans modération !

    Inscrivez-vous et nous vous tiendrons au courant de nos nouveautés.

    Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services en analysant votre navigation. Si vous continuez à naviguer, cela signifie que vous consentez à son utilisation. Plus d'informations dans notre politique de cookies Plus d'informations

    The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

    Close